14/11/2003

Vu

J'aime bien ce titre trouvé par le quotidien suisse Le Temps :

Washington cherche à qui rendre les clés de l'Irak
Face à l'agressivité accrue de la guérilla, George Bush décide d'accélérer le transfert de pouvoir aux Irakiens. L'urgence lui paraît d'autant plus grande que la CIA constate un basculement de la population en faveur des combattants armés.

C'est une très jolie expression pour dire se dépêtrer, se débarrasser, sortir de ce bourbier ou encore fucking Iraq. La neutralité suisse mène au grand art. :-)

10:24 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.