15/09/2003

Sac à patates

J'ai pas fait gaffe.
Je m'en suis rendu compte qu'une fois partie.
Je me suis fringuée n'importe comment... C'est surtout les chaussures qui ne vont pas...pis le jean aussi...
Alors j'essaie de rester derrière mon bureau pour cacher la misère. Mais faut bien bouger aussi (machine à café, machine à chocolats...) et 2 ou 3 coups d'oeil étrangers m'ont confirmé ce que je savais. "Qu'est-ce que c'est que ce truc-là ?" disent-ils. Et quand le regard glisse sur les chaussures, j'ai une bouffée de chaleur (la honte, ça réchauffe ndlr) et je voudrais être cul-de-jatte sur le champ !
Mais il y a pire encore...c'est que mon amoureux ne va pas me rater...Impossible d'y échapper en me changeant : j'arrive après lui le soir.
J'ai vraiment pas la fibre stylistique...pourtant je fais des efforts, mais parfois la nature reprend le dessus ! :-)

17:28 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... allez, ne t'en fait pas, je suis sûr que ce n'est pas si grave que ça... :-)

Écrit par : nicolas | 15/09/2003

Les commentaires sont fermés.